L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Une île de pollution au milieu du Pacifique

Jeudi, 13 Août 2009 10:39

Des tonnes de déchets en plastique finissent leur vie au milieu du Pacifique détruisant au passage tout l'écosystème.

Une île plastique à cause des courants marins s'est formée .. il faut voir comme la nature reprend ses droits sauf que c'est avec nos ORDURES!

Elle se forme depuis des années, et c’est l’association Greenpeace a fait la découverte d’une « île » de déchets, entre Hawaï et la Californie. Cette accumulation est due à des courants, sortes de tourbillons, qui aspirent les déchets au point de former une « plaque » de la taille de la France !

S’il n’y a pas de photos satellites (A force d’entrer en collisions, les plastiques sont fractionnés en morceaux de toute petite taille qu’on a du mal à distinguer), l’expédition a pu elle même constater cet incroyable rassemblement de déchets…20% proviendrait de la mer, et donc 80% de la terre ! Au cœur de cette zone (Qu’on appelle le « Trash Vortex »), on compterait presque 6 kilos de plastique pour 1 kilo de plancton !

Il est temps de réagir avant que la mer entière ne se transforme en déchetterie et ne détruise toute notre biodiversité marine ! Que peut-on faire ? Commencer par réduire la production de déchets, opter pour du durable et du recyclable, et bien sur, avoir un comportement citoyen prés des côtes !

Le plastique représente 10% de la masse totale des ordures ménagères et pourtant, on nous en propose sans cesse. Refusons la consommation automatique de plastique ! Cette pollution est durable et entraînera un désastre sur le long terme.

Sachets plastiques, la France coupable On sait qu'en France, 15 milliards de sacs en plastique sont distribués chaque année. Il est nécessaire de réduire ce chiffre : notre pays est l'un des plus gros consommateurs au monde. Les sacs dits 'biodégradables' ne sont pas un bon substitut : leur fabrication nécessite des ressources considérables (énergie, produits chimiques, électricité etc.)

Selon une étude Greenpeace, 80% des tortues marines du globe auraient déjà mangé du plastique ! C’est énorme et inadmissible pour une espèce déjà en voie de disparition...