L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Une cathédrale végétale

Écrit par Tiphaine   
Lundi, 16 Janvier 2012 18:09

coup_de_coeur_-_cathdrale

Avez-vous déjà entendu parler de la « cathédrale végétale » ?! Située au pied du mont Arera dans le nord de l’Italie, la construction de cette cathédrale a commencé en 2001. A l’origine de cette idée, Giuliano Mauri, qui voulait réaliser un projet d’architecture naturelle sur la Terre. Il n’a malheureusement pas pu voir son invention acheminée en 2010 puisqu’il est mort au printemps 2009.

L’idée est tout à fait originale… Elle consiste à reproduire une cathédrale gothique aux bonnes dimensions à base d’arbres et d’objets naturels, conformément à l’art ancien de tissage. Composée de 5 nefs et 42 colonnes, elle a été construite avec du bois de sapins, des branches de châtaigniers et noisetiers. Dans chacune des colonnes il y a un jeune hêtre qui pousse dans une « cage naturelle ». Celles-ci font 12 mètres de haut pour un mètre de diamètre. De quoi laisser grandir la végétation ! Notons que les plantes poussent d’environ 50 cm par an, et que les branches sont taillées régulièrement pour s’adapter à l’allure de la cathédrale. Les arbres grandissent avec une forme arrondie au fil des ans, formant ainsi les nefs de la cathédrale. Cette structure a une base rectangulaire de 82 mètres de long sur 15 mètres de large, soit plus de 1230 mètres carrés d’œuvre impressionnante implantée au beau milieu d’une clairière! Construite sur une colline isolée et entourée d’arbres, la cathédrale offre une vue imprenable sur les sommets de Pizzo et Arera dell’Aben.

Mauri s’est investi dans de nombreuses créations ayant chacune un certain respect pour l’environnement. Sa cathédrale végétale est née de 10 années de réflexion et de planification, elle attire aujourd’hui plus de 10 000 visiteurs par an ! Parmi ses travaux on peut notamment citer les grands « Mulini » (Moulins) qui tournent grâce à un vent inimaginable…

Giuliano Mauri déclarait : « A l’intérieur de ces édifices, j'ai placé de charmantes petites plantes. Tout a été conçu pour accompagner les plantes durant les vingt années dont elles ont besoin pour s'épanouir. Ensuite, les structures pourriront, pour redevenir terre. A leur place, par le biais d’un élagage annuel, il y aura quatre-vingts plantes, comme  autant de colonnes qui rappelleront mon travail. Quatre rangées d’arbres formeront cette cathédrale dont j’ai toujours rêvée. Dans une vingtaine d’années, les gens s’apercevront qu’il y a eu une création par un dialogue entre la nature et l’homme.»


cathedrale2

cathedrale3

cathedrale4

 

cathedrale8

cathedrale1

cathedrale9

cathedrale10

cathedrale11

cathedrale12

cathedrale13

cathedrale14

cathedrale15

cathedrale16

cathedrale17

cathedrale19

cathedrale21

cathedrale24

cathedrale25

cathedrale5cathedrale6

cathedrale7

cathedrale18