L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Soigner naturellement les mycoses des ongles

Écrit par Thomas   
Mardi, 07 Août 2012 09:27

conso-mycoseLes mycoses des ongles sont des infections produites par l’apparition de champignons ou de levures sur les ongles. Cependant, certains champignons ne nuisent pas à l’être humain. Seuls ceux qui croissent à l’intérieur du corps sont nuisibles.  Agir pour la Planète vous propose d’y remédier naturellement.

 

L’humidité et la chaleur favorisent les mycoses des ongles

Environ 12% de la population des pays développés souffriraient de mycoses d’ongles aux mains ou aux pieds, mais ce chiffre n’arrête pas d’augmenter.

Les sportifs, les militaires, les mineurs sont les catégories les plus exposées à ce fléau.

Selon le fondateur de l’observatoire national de l’onychomycose, le Docteur Baran, « une étude américaine a révélé, après avoir suivi deux équipes de basketteurs, qu’environ 70% des joueurs examinés souffraient ou avaient souffert d’onychomycose ».

Se promener pieds nus sur les sols publics (vestiaires, salles de sport, lieux publics), être en contact systématique avec l’humidité (lavage démesuré des mains par exemple), voilà ce qui favorise une mycose des ongles. Mais la source de contamination peut être animale (chat, chien, lapin) ou peut se trouver dans la terre contaminée. Le champignon produit un facteur résistant nommé spore qui peut rester des mois dans un endroit jusqu’à trouver un espace propice où se développer.

Ainsi, l’humidité et la chaleur sont l’environnement idéal pour les champignons.

Des infections visibles et douloureuses

conso-mycose2

Comme dans toute maladie humaine, deux conditions suffisent pour être infecté : premièrement, le facteur génétique (gène qui se transmet de génération en génération), et deuxièmement le contact avec l’agent infectant qui produit la maladie.

Elles peuvent apparaître n’importe où sur les ongles. Elles se manifestent sous forme de blessures visibles, inflammatoires, qui produisent des picotements, odeurs nauséabondes, fissures, cloques, et favorisent les infections bactériennes.

Outre la contamination, certains symptômes comme des taches blanches ou des coins d’ongles décollés de couleur jaunâtre peuvent apparaître.

Appliquez une douzaine de nos remèdes naturels

Vous en avez marre de trainer ces infections ? Il est temps de prendre de bonnes résolutions et de suivre nos solutions naturelles :

Le bicarbonate de soude peut guérir facilement certaines infections. Mélangez une cuillère à soupe avec de l’eau tiède pour qu’elle forme une pâte. Frottez-là ensuite sur les ongles infectées au moins une fois par jour. Rincez-là par la suite puis séchez-les soigneusement avec une serviette ou du papier absorbant.

Faîtes un bain d’eau salée ! Plongez vos pieds pendant dix minutes dans un mélange d’eau tiède agrémenté d’une cuillère à soupe de gros sel.

Utilisez du chlorure d’aluminium. Vous trouverez ce produit en pharmacie, dilué à 25%. Employez-le trois fois par jour pendant deux semaines. Ne l’utilisez pas si votre peau s’avère être craquelée.

conso-mycose3Utilisez de la poudre antibactérienne et désodorisante pour les pieds. Changez vos chaussures régulièrement si cela est nécessaire. N’oubliez pas de bien vous sécher les pieds ! 

Appliquez quelques gouttes de vinaigre de vin blanc sur l’endroit touché trois fois par jours pendant au moins six mois. Toutes les semaines, faites baigner vos ongles pendant vingt minutes dans du vinaigre.

Laissez tremper vos pieds pendant dix minutes dans un soupçon de pamplemousse dilué dans de l’eau tiède.

Quoi qu’il arrive, utilisez des moyens 100% coton très efficaces pour absorber l’humidité.

Evitez les aliments avec beaucoup de condiments qui augmentent la transpiration.

En période d’été, ne portez pas de chaussures fermées et ventilez régulièrement vos pieds.

Ne portez pas de chaussures de sport en dehors de toute activité sportive, préférez des chaussures avec une semelle intérieure en cuir.

N’utilisez pas du vernis à ongles transparent, cela pourrait obscurcir le lit unguéal. Ce dernier correspond à la surface de la peau située sur les dernières phalanges des doigts et des orteils sur lesquelles l’ongle croît.

Sortez les salvatrices huiles essentielles ! Vous obtiendrez les effets escomptés en appliquant certaines de ces huiles sur les zones concernées trois fois par jour, pendant 4 mois environ :

- Lavande : soulage les rougeurs, calme les irritation
- Menthe : calme les rougeurs, les démangeaisons, les coups de soleil
- Géranium : cette huile est anti-inflammatoire, cicatrisante

Attention, si la situation s’aggrave ou ne s’améliore pas, n’hésitez pas à consulter un dermatologue !

Sources : Naturelle Santé, Dospu UNSL Edu, Blog Viveo Europe, 1001 Remèdes, Doctissimo, Mycose des Ongles, E-Santé, Vinaigre Malin

Vous aussi, luttez contre la pollution en mer ?