L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Un sombre présage pour le devenir du tigre !

Écrit par Audrey Peeters   
Mercredi, 17 Novembre 2010 14:59

tigre-Bengal

Le nombre de tigres a diminué de 95% en l'espace d'un siècle! Il y a un siècle, la population des tigres s'élevait à 100 000 fauves sur les cinq continents. Aujourd'hui, elle ne dépasse pas les 3 200 bêtes, avec une très forte concentration en Inde

Un rapport nommé "Reduced to skin and bones" rendu public mardi 6 novembre nous montre l'ampleur des dégâts du braconnage sur la survie du tigre du Bengale.

La chasse des tigres a été interdite en 1972, cependant, le rapport du réseau défenseur de la nature "Traffic" affirme que l'on a retrouvé les traces d'un millier de tigres tués dans le monde entre 2000 et 2010. Zoom sur cet animal exceptionnel et retour sur les causes de son extinction.

tigre-bengal

Le tigre du Bengale vit dans le sud de l'Asie, en Inde ainsi qu'en Indochine. L'animal au pelage zébré allant du fauve au roux peut mesurer jusqu'à 3 mètres de la tête à la queue et peser jusqu'à 250kg. Ses canines, quant à elles, atteignent 10 cm!

Malgré ses caractéristiques de grand prédateur, la survie de son espèce est en danger, car le tigre du Bengale a trouvé plus féroce que lui : l'homme. Le gouvernement de New Delhi fait pourtant preuve d'initiative entre le "Tiger Project" et la "Tiger Task Force", cependant, les statistiques restent sans appel...

Une véritable "mafia" du tigre existe

le marché noir rapporte beaucoup, surtout par rapport au niveau de vie du pays. La capture d'un fauve rapporte entre 1 500 et 3 000 euros. Il n'est pas facile de lutter contre la chasse des tigres alors que les braconniers trouvent toujours des acheteurs prêts à payer le prix fort.

On pourait croire que le marché se réduit petit à petit avec l'interdiction de la chasse, mais bien au contraire, la Chine populaire devient de plus en plus friande de cet animal aux mille vertus selon la médecine traditionnelle. La peau du tigre ne serait pas son unique attrait, l'expression "Reduced to skin and bones (réduit à la peau et aux os) prend tout son sens lorsque l'on s'apperçoit que chaque organe est exploité : la peau est utilisée contre les mauvais esprits, l'os comme fortifiant, le cerveau contre l'acné, le pénis comme aphrodisiaque...

Voir aussi l'article : le tigre en voie de disparition en Asie du sud-est

Vidéo "3 200" de WWF, Yannick Noah prête sa voix à la cause du grand fauve.

Pour les grands défenseurs des tigres, sachez qu'en ce mois de novembre a lieu le Sommet International du Tigre, les représentants de 13 pays qui abritent encore des tigres à l'état sauvage se réunissent à Saint-Petersbourg afin de faire avancer les choses.

WWF, qui fait partie du groupe "Traffic" lance parallèlement une campagne de sensibilisation accompagnée d'une pétition "3200 tigres, doublons sa population d'ici 2022". Espérons que l'objectif sera atteint.

Retrouvez Yannick Noah dans une autre mobilisation contre le réchauffement climatique cette fois-ci : la campagne environnementale mondiale "TCK TCK TCK : Time for climate  Justice".