L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Stop au gaspillage alimentaire

Écrit par Debby   
Mercredi, 05 Décembre 2012 14:05
Joan Fabrégat / Foter / CC BY-NC-SA
Le gaspillage alimentaire, c'est jeter des nourritures encore consommables. La grande distribution, la restauration, les hôpitaux, les cantines, les familles, les individus... nous sommes tous concernés par le gaspillage alimentaire. Chaque année, un Français jette environ 30 kilos de nourriture, parmi eux, 7kg non entamés. Le coût de cet impressionnant gaspillage alimentaire s'élève à 430 euros par an et par habitant.


Sur l'ensemble de la chaine alimentaire, la France gaspille 150kg de nourriture par personne chaque année.



Constat

Parmi les aliments jetés, près de deux tiers concernent les fruits et légumes abimés, les restes de repas et les aliments non consommés, tandis qu'un tiers concerne des produits emballés. Chaque kilo de déchet doit ensuite être transporté et traité pour être détruit, une forte dépense d'énergie et beaucoup d'émissions de CO2.

- Dans les restaurants, on note 230 grammes de nourritures gaspillées par personne et par repas. Ils doivent estimer les commandes, gérer les stocks, le gaspillage est donc vite arrivé.

European Parliament / Foter / CC BY-NC-ND

- La restauration collective, dans les hôpitaux par exemple, affiche également de grandes pertes. Il faut satisfaire des patients aux habitudes alimentaires très différentes, ils ont parfois peu de temps pour manger, ou éprouvent des difficultés pour se nourrir.

- Dans la restauration scolaire, on surévalue souvent les quantités et on peine à satisfaire la totalité des élèves.

 

L'ensemble des acteurs de la chaine alimentaire se doivent d'agir contre ce gaspillage, cela inclus une modification des modes de vie pour stabiliser la consommation alimentaire.

 

 

Comment faire ?

- Sensibiliser : affichages dans les cantines, formation des cuisiniers et des distributeurs, rencontre entre les élèves et le personnel de cuisine.

- La vente à l'unité doit être encouragée pour réduire le volume de la consommation des acheteurs.

- Organiser un maximum d'opérations de récupération des produits qui n'ont pas été vendus ou entamés en faveur d'actions caritatives, réduit la quantité de gaspillage.

- Mettre en place des promotions en grande surface lorsque les produits approchent la date de péremption.

- Il faut bien sur acheter uniquement les aliments dont on a besoin, ne pas voir trop grand...

- Veillez aux quantités préparées pour les repas. S'il y a des restes, pensez automatiquement à la récupération pour faire une autre recette.

 

Sources : économie solidaire - planetescope - alimentation