L'Actualité écologique en direct:
Flux RSS d'AgirPourLaPlanete.com

Le combat contre le gaspillage alimentaire

Écrit par Tiphaine   
Mardi, 31 Janvier 2012 10:09

actu_-_gaspillageSavez-vous qu’un français produit en moyenne 180 kg de déchets alimentaires par an ? Un produit oublié au réfrigérateur, ou une date de péremption dépassée, certaines personnes jettent des produits alimentaires à la poubelle sans aucun scrupule. A cela s’ajoute toutes sortes de gaspillage dans les différentes étapes de la chaîne alimentaire (du transport, au stockage, à la préparation et la consommation). Aujourd’hui la production de déchets alimentaires atteint environ 89 millions de tonnes par an en Europe (dont 9 millions pour la France), et si les choses n’évoluent pas, elle pourrait bien monter jusque 126 millions de tonnes en 2020 !

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants quand on sait que 925 millions de personnes sont menacées par la sous-alimentation dans le monde, que 16 millions d’européens dépendent de l’aide alimentaire, et que 79 millions d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Récemment, la démographie mondiale a passé la barre symbolique des 7 milliards d’individus, et en 2050 ce chiffre pourrait dépasser les 9 milliards. Je vous laisse imaginer ce qu’il en sera des déchets alimentaires… Triste tableau !

Il est donc important d’agir pour des raisons économiques et environnementales, puisque ces déchets contribuent au réchauffement climatique.

Action, réaction

Le 19 janvier 2012, le Parlement Européen a décidé d’une loi visant à réduire le gaspillage alimentaire de moitié d’ici 2025. Pour cela les députés réclament une amélioration de l’efficacité des chaines et circuits alimentaires.

Parmi les suggestions, nous pouvons noter celle d’instaurer une double date de péremption : une pour la date limite de commercialisation, et une autre pour la date limite de consommation. Actuellement, une seule date est visible sur les produits, indiquant ainsi aux consommateurs jusque quand l’aliment ne présente aucun danger pour la santé et ne perd ses qualités nutritionnelles et gustatives. Cependant certains aliments peuvent parfois être consommés jusqu’à 4 semaines après la date limite (attention, ce n’est pas vrai pour tous les produits !).

Plusieurs dimensions d’emballages ont également été évoquées, permettant ainsi aux consommateurs d’acheter uniquement les quantités souhaitées. En effet, une grande partie des déchets est due à des dimensions d’emballages non-adaptées par rapport aux nombres de personnes dans le foyer. Le fait d’acheter au dessus de ses besoins représente un gaspillage monstre ! Il est utile d’apprendre à mieux consommer.

Les produits proches de la date de péremption se vendraient au rabais, ce qui permettrait de les rendre accessibles aux plus démunis. Une campagne de sensibilisation auprès des jeunes et des consommateurs devrait être mise en place, afin de faire prendre conscience des quantités astronomiques de déchets alimentaires produits par chacun d’entre nous.

Et enfin, les institutions publiques doivent encourager les restaurants et hôtels à utiliser des produits locaux, et à redistribuer les excédents aux banques alimentaires ou personnes en difficulté. Le problème auquel nous faisons face aujourd’hui est le suivant : « jeter revient moins cher que d’utiliser ou de réutiliser ». Cette pratique doit changer !

L’année 2014 sera « l’année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire ». Affaire à suivre !

Et vous que faites-vous contre le gaspillage alimentaire ?

 

Lisez également notre article sur le recyclage du papier au bureau !